Si vous visitez Amiens, vous aurez du mal à ne pas la voir. La « Tour Perret Amiens », c’est un peu comme la Tour Eiffel à Paris, un monument atypique qui est maintenant un des symboles de la ville.

Dans cette article, je vais vous décrire ses origines, son histoire, et répondre à la question principale : comment la visiter ?

La Tour Perret d’Amiens, c’est quoi ?

La Tour Perret d’Amiens est une Tour d’habitation et de bureau qui culmine à 104m, soit le point le plus haut de la ville avec la Cathédrale Notre Dame. Achevé en 1952, la Tour Perret est le plus haut gratte-ciel d’Europe à cette époque.

Elle se situe juste en face de l’entrée principale de la gare du Nord d’Amiens.

Tour Perret Amiens : d’où vient-elle ?

Nous sommes en 1940, la ville d’Amiens a subi de nombreux suite à des bombardements allemands et tout le quartier de la gare est détruit.

En 1942, un projet de reconstruction du quartier de la gare d’Amiens (gare du Nord) est confié à l’architecte Auguste Perret, avec pour but d’agrémenter le quartier du plus haut gratte-ciel d’Europe. Ca tombe bien car Auguste Perret est spécialiste du béton armé et cette grande tour permettra de franchir un pas dans la maîtrise de ces ouvrages.

En 1949, les fondations sont réalisées (jusqu’à plus de 19m sous terre), en 1950 le début de l’édifice, et en 1952 son inauguration (seul les murs, sans aménagement extérieur).

tour-perret-amiens-cathedrale-wiki-commons

Rôle de la Tour Perret d’Amiens

La Tour Perret d’Amiens aurait été construire, en tant qu’immeuble expérimental, pour plusieurs raisons :

  • réaliser le plus haut gratte-ciel d’Europe
  • réaliser la plus haute structure en béton armé d’Europe
  • réaliser une tour de logement pour les Amiénois sinistrés par la guerre

Un gouffre financier sans but très clair…

Cette prouesse technologique de l’époque aurait coûté 225 millions de Francs de l’époque au ministère de la Reconstruction, une réelle somme… Et pourtant, la Tour Perret restera vide longtemps, pendant jusqu’aux années 60.

Les raisons de cette non-occupation de la tour sont multiples :

  • prix excessif potentiel des logements dans la Tour par rapport à des maisons amiénoises de l’Epoque (et qui on mis moins de 10 ans pour se construire)
  • des difficultés technique, notamment pour acheminer l’eau jusqu’aux derniers étages…

Il faut aussi avoir en tête que de nombreux Amiénois possèdent un potager. Habiter dans cette Tour privera donc ses habitants de cette précieuse ressource à l’époque.

… repris par un architecte business man

Alors que tout le monde se rassure… Alors que les pouvoirs publics se demandaient quoi faire de cette structure (même les archives du conseil départemental avait refusé le bâtiment), un architecte revenu des Etats-Unis, François Spoerry, a compris l’intérêt du bâtiment.

Tout d’abord, ayant travaillé aux Etats-Unis, il savait répondre aux problèmes techniques liés à la hauteur (accès en eau par exemple). Ensuite il a bien compris le désarroi des propriétaires de l’époque et a pu racheter le bâtiment en 1959, pour une vingtaine de millions d’Euros !

Passage en copropriété privée

Dès l’achat, Spoerry réalise le cloisonnement et l’aménagement intérieur de la Tour. En 1960, elle est inaugurée et en 1962 les premiers habitants prennent possession des lieux.

La Tour Perret est ainsi pris l’usage qu’on lui connaît actuellement : Tour d’habitation et de bureaux.

Attention cependant, le monument est classé en tant que monument historique (façade notamment).

Architecture de la Tour Perret d’Amiens

Je précise bien Tour Perret d’Amiens car en 1925, Perret avait déjà réalisé une Tour d’Observation de 90 m à Grenoble, toujours en béton armé (Tour Perret de Grenoble)

Son style est assez austère (certains diront Stalinien) et on ne peut pas dire que le bâtiment soit par lui-même magnifique (mais à vous de juger). Cependant il reste un bâtiment important de la ville d’Amiens, à voir donc.

 Architecture de la Tour à son origine

Donc la Tour Perret d’Amiens mesure 104 m à sa construction dans les années 50 (sur 26 étages).

Elle se compose de trois parties principales à partir du sol, assez distinctes :

  • une section carrée de 19 étages
  • une section polygonale de 4 étages ensuite
  • une nouvelle section carrée de 3 étages tournés à 45 degrés par rapport à la base.

La Tour Perret mesure 104 mètres, et 110 mètres si on lui rajoute son sablier de verre, pour 40 000 m² de surface au sol.

La tour Perret est le symbole de la reconstruction d’Amiens. Elle se veut un « beffroi laïque » et elle rappelle, par son aspect monumental, le beffroi des villes du Nord tout en étant un immeuble résidentiel et de bureaux.

La Tour Perret reste la tour la plus haute d’Europe de sa construction jusqu’en 1967, où elle perd son titre face à la Tour du Midi à Bruxelles.

Amélioration de la Tour Perret en 2005

En 2005, un étage de verre est rajouté à la Tour (ainsi qu’un système d’éclairage de nuit qui lui donne un certain cachet !).

Ce dernier étage est un cube en verre dont les faces peuvent s’opacifier en fonction des minutes passés. Un système de néon vient agrémenter la couleur la nuit et le matin.

Comment lire l’heure sur la Tour Perret d’Amiens

Le cube de verre au sommet de la Tour Perret d’Amiens est en fait un sablier géant. Chaque face du cube indique l’heure pour qu’elle soit visible dans toutes les directions.

Chaque face est répartie en 12 lignes qui réprésentent chacune une heure.

A minuit, l’ensemble de la structure est opaque, agrémenté d’un jeu de lumière avec les néons. Toutes les heures, la structure se découvre et 1 ligne de chaque cube devient opaque pour que la structure soit totalement transparente à midi (mouvement de haut en bas). A une heure de l’après-midi, la structure se rhabille et une ligne devient transparente, à 2 heures une seconde et ainsi de suite (mouvement de bas en haut). A minuit, la structure sera pleine et le cycle recommencera de nouveau

Eclairage de nuit de la Tour Perret

Plus que des discours, une photo 😉

Visiter la Tour Perret

Je préfère vous prévenir tout de suite carla dernière visite de la Tour Perret a eu lieu en 1975… La Tour ne se visite pas !

La raison est assez simple : il s’agit d’un immeuble d’habitation et de bureau, historique certes, mais rien de plus… Ce qui est intéressant serait d’accéder au toit pour avoir la vue panoramique, mais vous avez une alternatives avec les tours de la Cathédrale d’Amiens.

Comment faire si je veux vraiment rentrer dans la Tour ?

Vous pouvez toujours demander à un locataire/propriétaire de vous faire rentrer, mais en plus de ne pas être très élégant, je pense que cela sera infructueux. J’imagine aussi que vous ne pourrez pas accéder au sommet…

La Tour ne se visite pas, mais elle peut s’habiter !

Si vous ne pouvez pas visiter la Tour Perret, vous pouvez habiter dedans pour une nuit ! Ca c’est vraiment la classe. Profitez d’un logement sur Booking par exemple et louez-le. Par contre, pour votre information, il n’y a que deux appartements par étage, donc les places sont chères !

Si vous êtes d’Amiens, vous pouvez aussi acheter un appartement… Attention cependant, même si le prix au m² peut paraître intéressant, les charges du bâtiment sont astronomiques (enfin ce n’est que mon avis !)

tour-perret-amiens-nuit-wikipedia

Se loger à Amiens pour voir la Tour Perret

Vous l’avez compris, la Tour Perret est surtout appréciée de l’extérieur (car de l’intérieur on ne la voit pas n’est ce pas…).

Il faut donc venir à Amiens, et pour venir, il faut se loger. Et bien sachez que je propose à la location courte durée mon appartement du centre-ville ! Venez le découvir : airbnb Amiens centre

Voici un petit descriptif du logment, lui aussi dans un bâtiment historique de la ville !

Bienvenue chez vous

Le bâtiment est une ancienne caserne qui a été rénovée aux dernières normes.

Le séjour avec coin repas

Séjour spacieux décoré avec goût, télévision Samsung avec Netflix : idéal pour le cocooning

La chambre

Belle chambre avec un lit 140×200, linge haut de gamme en coton.

Coin bureau

Dans la chambre, j’ai aménagé un coin bureau pour que vous puissiez travailler sereinement

La cuisine

Cuisine entièrement équipée : coin petit déjeuner (Nespresso, Grille Pain, Bouilloire), four micro-ondes, plaques vitro-céramique, frigo…

La salle de bain

Une vraie salle de bain avec Baignoire et toilettes indépendants. Avec en prime, un lave linge !

Pour aller plus loin : Auguste Perret

Auguste Perret est né en 1874 en Belgique et est mort en 1954 à Paris. Il n’aura donc pas vu l’utilisation progressive de la Tour qui porte son nom.

Auguste Perret a découvert le béton armé en 1900, lors de l’Exposition Universelle. Il commencera à l’utiliser dans des constructions modernes après 1905, ce qui est très novateur pour l’Epoque.

Auguste Perret est notamment connu pour la reconstruction du centre-ville du Havre, la Tour d’Observation de Grenoblet et bien sûr à Amiens pour la Tour qui porte son nom.

Au moment de la construction de la Tour et de la rénovation du quartier de la gare, Auguste Perret, spécialiste du béton, compte à son actif l’église du Raincy, construite entre 1922 et 1923, et l’actuel siège du conseil économique et social (initialement le musée des Travaux Publics) au palais d’Iéna à Paris terminé en 1937. Depuis 1942, Auguste Perret fait partie du comité national de la reconstruction, constitué dès 1940.

Questions fréquentes sur la Tour Perret

Pourquoi la Tour Perret ?

La Tour Perret porte le nom de son architecte, Auguste Perret. Auguste Perret a créé deux tours : la Tour Perret d’Amiens, qui est un immeuble d’habitation et de bureau, et la Tour Perret de Grenoble, qui est une tour d’observation.

Comment lire l’heure sur la Tour Perret ?

Le dernier étage de la Tour Perret est un sablier en verre qui indique l’heure. Quand il est totalement opaque, il est minuit, quand il est totament transparant, il est midi.

Qui a reconstruit Amiens ?

La reconstruction d’Amiens a été confiée à Pierre Dufau. Ce dernier a confié la reconstruction du quartier de la gare à Auguste Perret.

Autres articles qui pourraient vous plaire

Passer un week-end à Amiens

Logement Airbnb Amiens Saint Leu